Mutuellement.fr

Comment assurer sa voiture familiale avec plusieurs conducteurs ?

Dans la famille, si vous ne possédez qu’une seule voiture qui sera utilisée par votre conjoint et vos enfants, sachez qu’il est possible de faire inscrire un ou des conducteurs secondaires sur votre contrat d’assurance. Il est même envisageable d’y ajouter une clause dédiée aux conducteurs occasionnels.

Une assurance auto incluant un conducteur secondaire

Dans le domaine des assurances auto, des distinctions sont faites entre conducteur principal, conducteur secondaire et conducteur occasionnel. On entend par « conducteur principal », celui pour lequel la voiture est assurée et qui la conduit de façon exclusive et régulière. C’est lui qui paye les cotisations auprès de l’assureur et il est le seul responsable des déclarations. Le conducteur secondaire représente la deuxième personne dont le nom est mentionné sur le contrat et qui a le droit de prendre le volant. Pouvant être un conjoint, un enfant ou un autre parent proche, ce conducteur utilise l’automobile à une fréquence moindre que le conducteur principal. Bien qu’il ne soit pas responsable du versement des primes et de la déclaration des sinistres, il pourra jouir des garanties dont profite le conducteur principal. Concernant le coefficient bonus-malus, il est important de spécifier qu’il n’est pas associé à une personne, mais à un véhicule. De ce fait, le conducteur secondaire en bénéficie lui aussi. Les impacts en cas de sinistres sont les mêmes que si c’était le conducteur principal qui en était à l’origine. Par ailleurs, le conducteur secondaire ne subit pas de franchise supplémentaire tant qu’il est inscrit sur le contrat.

Combien de conducteurs secondaires pour un contrat ?

Il est relativement difficile de faire inscrire plusieurs conducteurs secondaires sur un contrat d’assurance. En effet, une augmentation du nombre d’utilisateurs entraîne corollairement un accroissement des risques d’accident selon les assureurs. Compte tenu de cette situation, certaines compagnies vont jusqu’à refuser l’inscription des conducteurs secondaires. Attention, une hausse des primes d’assurance peut aussi être pratiquée si la voiture n’est pas conduite par une seule personne. C’est le cas s’il est question d’un jeune conducteur avec très peu d’expériences. Par contre, si la personne n’a pas d’antécédents d’accidents et enregistre un bonus avantageux, l’augmentation de la prime devient très faible. L’idéal est de faire une comparaison des offres sur les simulateurs en ligne pour trouver un contrat assorti des meilleurs avantages tout en profitant de conseils pour assurer sa voiture.

Qu’en est-il du conducteur occasionnel ?

Si éventuellement, plusieurs conducteurs utilisent le véhicule familial de façon exceptionnelle et ponctuelle et qu’il n’est pas possible de les signaler comme conducteur secondaire auprès de l’assurance, la solution est d’intégrer une clause « conducteur occasionnel » dans le contrat. Ce conducteur occasionnel n’est pas nominatif et l’assurance ne mentionne donc pas son nom. Par contre, il devra être titulaire d’un permis valide et utiliser le véhicule dans les conditions prévues par le contrat. Il est crucial de bien respecter l’usage du véhicule comme il est exigé par l’assureur. Si le conducteur secondaire ou occasionnel utilise trop fréquemment la voiture, cela peut être considéré comme une fraude. La compagnie peut alors exiger une résiliation du contrat et refuser d’indemniser des sinistres.